Témoignages

« Petit paradis pour se sentir mieux. xx »

Mélina Laferrière


 

« Continuez votre beau travail vous changez la vie des gens. Ayez confiance, vous avez changé la mienne.»

Maude Larouche-Richard


 

Texte lu par un jeune au souper bénéfice 2013-2014

Bonjour ! ((( DIRE QUE JE SUIS GÊNÉ )))

– Je suis un ancien jeune de La Maison de Jonathan en 2012-2013. J’aimerais prendre quelques minutes pour vous faire un discours que j’ai écrit. On m’a demandé d’en faire un et j’ai accepté avec grand plaisir. Je vais vous parler un peu de mon passé et de mon passage à La Maison de Jonathan.

Tout d’abord, dans le passé, j’ai été victime d’intimidation pendant plusieurs années. Ça a débuté au primaire et a duré 6 ans. L’intimidation s’est poursuivi au secondaire aussi et a beaucoup affecté mes résultats scolaires.

Lorsque j’ai redoublé mon secondaire 2, j’ai décidé de ne plus me laisser faire. J’ai commencé à être arrogant, désagréable et détestable envers tout le monde ! Je me suis battu un jour, et j’ai été trop loin. En mai 2012, je me suis fait expulser de mon école. Depuis ce jour, je ne suis pas retourné dans une école secondaire, car je ne veux pas revivre ce que j’ai vécu.

Suite à ma réaction face à l’intimidation que j’ai subie, j’ai été arrêté pour voie de fait…. et j’ai eu comme conséquence, l’obligation de participer à des rencontres sur la gestion de la colère. Depuis ce jour, j’ai eu comme un déclic : « je ne pouvais pas être la personne que j’étais ! Ça n’était pas moi ». Cela m’a fait du bien d’avoir été là-bas !

En septembre 2012, j’étais inscrit dans le programme FMS de mon école et dans ma classe, il y avait un de mes « anciens » intimidateurs quand j’étais au primaire. Je ne voulais pas que ça recommence alors j’ai décidé de décrocher de l’école. Je n’avais que 15 ans à ce moment-là, il ne m’était donc pas permis de ne plus fréquenter l’école.

On m’a parlé de passer l’année à La Maison de Jonathan. Ma vision des choses était très différente d’aujourd’hui. C’est-à-dire que je pensais que La Maison de Jonathan ne valait pas la peine pour moi. J’ai tout de même dû y aller. Personnellement, je suis très content d’y avoir été !

Quand je suis entré la première journée, j’étais très timide et je ne parlais pas aux autres jeunes. Plus les jours avançaient, plus je me sentais à l’aise avec eux. J’ai parlé de ce que j’avais vécu avec certains intervenants et j’ai vu que eux, nous prenaient au sérieux. J’étais content de ne plus parler dans le « vide ». Ça me soulageait et plus les mois avançaient, plus que je savais que j’avais ma place !

Ma façon de penser a tout simplement changé après mon passage. J’ai vu qu’il n’y avait pas que du mal, mais aussi du bon. J’ai vécu de très beaux moments à La Maison de Jonathan ! Le temps que j’ai passé là-bas, je l’ai apprécié.

Vers la fin de l’année, j’ai commencé à penser à mon avenir, j’ai décidé de devenir intervenant moi aussi. J’aimerais aider les jeunes, qui, comme moi, ont eu des difficultés et j’aimerais leur montrer qu’on peut s’en sortir malgré tout !

Aujourd’hui, je sais que je suis quelqu’un de bien, grâce aux personnes qui nous donnent confiance en nous et qui sont toujours là durant notre séjour à La Maison de Jonathan. J’ai maintenant des buts ! Faire tout mon possible pour diminuer l’intimidation envers les personnes qui ne méritent pas qu’on les intimide. Je ne peux savoir ce que mon avenir me réserve, mais je sais que je peux le guider !

Serge

Infolettre

Nouvelles

  • sept. 10

    Assemblée générale annuelle

    Assemblée où nous présentons les faits saillants de l'année 2017-2018 à tous les membres. Tout le monde est le bienvenu, mais pour donner son opinion il faut être membre au coût de 2$.

  • sept. 12

    Séminaire de formation

    Toute l'équipe de La Maison de Jonathan sera en formation de groupe pour une durée de 3 jours à l'extérieur de Longueuil.

  • sept. 19

    Rencontre Azimut

    Retour sur les 3 années du Projet Azimut avec les parents, adolescents et intervenants. Ça se déroule à La Maison de Jonathan dès 19h.

La Maison de Jonathan © 2018 Tous droits réservés.